The Honourable Marie-Claude Bibeau

Marie Claude Bibeau.jpg

Minister of International Development and La Francophonie

The Honourable Marie-Claude Bibeau was elected as the Member of Parliament for Compton–Stanstead in October 2015, and a few weeks later, she was appointed Minister of International Development and La Francophonie by Prime Minister Justin Trudeau.

Before entering politics, Minister Bibeau began her career at the Canadian International Development Agency. She went on postings to Morocco and Benin. After settling down with her family in Quebec’s Eastern Townships, she became a successful businesswoman and was actively involved in her community. 

In her capacity as Minister of International Development and La Francophonie, Minister Bibeau has a mandate to refocus Canada’s international assistance on helping the poorest and most vulnerable people and on supporting fragile states. In June 2017, after several months of consultations, Minister Bibeau launched Canada’s new Feminist International Assistance Policy. This innovative new vision will make Canada a leader in the fight against poverty by prioritizing gender equality in the country’s international assistance programming.

Supported by this new policy, Minister Bibeau advocates for actions and initiatives that empower women and girls, and she defends their rights. As well, she is at the heart of Canada’s strategy for implementing the 2030 Agenda for Sustainable Development objectives both at home and around the world.

Helping Canada exercise its leadership on global health issues, she played a key role in ensuring that Canada hosted the Fifth Replenishment Conference of the Global Fund to Fight AIDS, Tuberculosis and Malaria in Montréal in September 2016, and that it will host the Women Deliver conference in Vancouver in 2019, which will bring together 6,000 people.

Finally, faced with the conflicts shaking the planet, Minister Bibeau intends to fight for the protection of civilians and humanitarian workers. In the House of Commons and elsewhere, she ardently defends the importance of respecting humanitarian principles: humanism, neutrality, impartiality and independence.


Ministre du Développement international et de la Francophonie

L’honorable Marie-Claude Bibeau a été élue députée de Compton–Stanstead en octobre 2015, puis quelques semaines plus tard, nommée ministre du Développement international et de la Francophonie par le premier ministre Justin Trudeau.

Avant d’entrer en politique, la ministre Bibeau a entamé sa carrière à l’Agence canadienne de développement international. Elle a été en affectation au Maroc et au Bénin. Après s’être établie avec sa famille dans les Cantons-de-l’Est, au Québec, elle est devenue une femme d’affaires accomplie et s’est impliquée activement dans sa collectivité.

En sa qualité de ministre du Développement international et de la Francophonie, Mme Bibeau a pour mandat de recentrer l’aide internationale du Canada vers les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables, ainsi que de soutenir les États fragiles. En juin 2017, après plusieurs mois de consultations, la ministre Bibeau a lancé la nouvelle Politique d’aide internationale féministe du Canada. Cette nouvelle vision fera du Canada un chef de file pour lutter contre la pauvreté en mettant de l’avant une politique novatrice qui mise sur l’égalité des genres dans la programmation de son aide internationale.

Appuyée par cette nouvelle politique, la ministre Bibeau plaide en faveur d’actions et d’initiatives axées sur le renforcement du pouvoir des femmes et des filles et se porte à la défense de leurs droits. De plus, elle est au cœur de la stratégie du Canada pour mettre en œuvre les Objectifs de développement durable à l’horizon 2030, tant au pays qu’ailleurs dans le monde.

Contribuant au leadership du Canada sur les questions de santé mondiale, la ministre Bibeau a joué un rôle essentiel pour que le Canada soit l’hôte de la cinquième Conférence de reconstitution volontaire des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, qui a eu lieu à Montréal en septembre 2016, et de la conférence de Women Deliver, qui se tiendra à Vancouver en 2019 et qui réunira plus de 6 000 personnes.

Enfin, face aux conflits qui secouent la planète, la ministre Bibeau entend porter son action en faveur de la protection de la population civile et des travailleurs humanitaires. À la Chambre des communes et ailleurs, elle défend ardemment l’importance du respect des principes humanitaires que sont l’humanisme, la neutralité, l’impartialité et l’indépendance.