G7.jpg

La Présidence du g7 au canada

une opportunité de leadership décisif sur le développement durable

27 Septembre 2017 | Bibliothèque et Archives Canada, 395 Welligton St, Ottawa

 de18h00 à 21h30

 

Le Canada a été sélectionné pour accueillir le 44e sommet du G7 en juin 2018. Le G7 comprend les sept économies les plus riches au monde: le Canada, la France, l'Allemagne, l'Italie, le Japon, le Royaume-Uni et les États-Unis. Ce sera une occasion importante pour le Canada d'engager les homologues du G7 sur les défis mondiaux pressants. Que se passera-t-il?

Joignez-vous à nous pour une soirée interactive, dynamique et qui vous portera à réfléchir. La Présidence du G7 au Canada : une opportunité de leadership décisif sur le développement durable.

Hébergé par Susan Ormiston (CBC / Radio Canada).
Avec:

  • Ambassadeur Dr. Debapriya Bhattacharya, Président, Southern Voice et LDC IV Monitor
  • Joanna Kerr, Directrice Générale de Greenpeace Canada
  • Alexandra Garita, Deputy Director of Prospera, the International Network of Women's Funds
  • Sadie-Phoenix Lavoie, Représentante exécutive nationale du Cercle des Premières Nations, Mètis et Inuits.

Le panel sera suivi par une discussion entre Peter Boehm, Sous-Ministre pour le sommet du G7 et représentant personnel du Premier Ministre et Susan Ormiston. 
 

À PROPOS DE L'ÉVÉNEMENT PUBLIQUE DU CCCI:

Chaque année, le CCCI est l’hôte d’un évènement public gratuit pour sensibiliser le public à un sujet important de la coopération internationale. Cette année, cet événement très populaire qui est organisé en partenariat avec Réseau Action Climat Canada (CAN-Rac) attirera plus de 400 participants, incluant des acteurs importants dans le domaine des changements climatiques, des organisations de la société civiles oeuvrant dans le développement internationale et de l’action humanitaire, des représentants clés du gouvernement, des décideurs politiques et des universitaires.


CONFÉRENCIERS


Peter Boehm

Sous-ministre pour le sommet du G7 et représentant personnel du premier ministre (Sherpa)

Peter Boehm.jpg

Sous-ministre pour le sommet du G7 et représentant personnel du premier ministre (Sherpa) depuis juillet 2017, Peter a occupé précédemment le poste de sous-ministre du Développement international, et par la suite, il a été sous-ministre délégué, puis sous-ministre délégué principal aux Affaires étrangères. Diplomate de carrière, il a occupé le poste d’ambassadeur du Canada en Allemagne, de 2008 à 2012, et auparavant, au Ministère, celui de sous-ministre adjoint pour les Amériques, l’Amérique du Nord et les Affaires consulaires. À l’étranger, il a été ministre (Affaires politiques et publiques) à l’ambassade du Canada aux États-Unis, à Washington (de 2001 à 2004), ainsi qu’ambassadeur et représentant permanent du Canada auprès de l’Organisation des États américains (OEA) (de 1997 à 2001). Il a occupé divers postes au Ministère en plus d’avoir été affecté à l’ambassade du Canada à Cuba et à l’ambassade de Canada au Costa Rica. Né a Kitchener, en Ontario, Peter détient un doctorat en histoire de l’Université d’Édimbourg, une maitrise des arts de la Norman Paterson School of international Affairs de l’Université Carleton et un baccalauréat avec spécialisation en anglais et en histoire de l’Université Wilfrid-Laurier.


Ambassadeur Dr. Debapriya Bhattacharya

PRÉSIDENT, SOUTHERN VOICE ET LDC IV MONITOR

ambassador debapriya.png

L'Ambassadeur Dr. Debapriya Bhattacharya, un macroéconomiste et un analyste de politiques publiques, est un Membre Distingué du Centre for Policy Dialogue au Bangladesh. Il est également le président de deux réseaux mondiaux influents. En effet, il préside le réseau Southern Voice qui s’intéresse au sujet de la période après-OMD (Objectifs du Millénaire pour le Développement). Southern Voice, regroupant plus de 49 think tanks, est une plateforme cherchant à stimuler et diffuser des analyses basées sur des données probantes pour entamer des discussions sur le développement durable. Il préside égalementle LDC IV Monitor (la surveillance du résultat de la 4e conférence sur les pays les moins avancés), un partenariat entre sept think tanks et organisations internationales qui cherche à contribuer à l’implémentation des engagements pris lors du Programme d’action d’Istanbul. De plus, Dr. Bhattacharya a été l’Ambassadeur et le Représentant Permanent du Bangladesh à l’Organisation Mondiale du Commerce et aux Nations Unies.


Joanna Kerr

EDirectrice Générale de GreenPeace Canada

kerr headshot 2017.jpg

Joanna Kerr est la directrice générale de Greenpeace Canada qui fait parti d’un réseau mondial qui lutte pour stopper les changements climatiques, pour protéger notre précieuse biodiversité et pour aider à faire avancer les droits des communautés autochtones. Féministe et activiste tout au long de sa vie, Joanna a précédemment occupé le poste de Directrice d’ActionAid International, une organisation mondiale basée en Afrique du Sud et qui oeuvre dans 50 pays pour un monde sans pauvreté et sans injustices. Là-bas, elle a dirigé une stratégie à l’échelle de l’organisation pour que l’agriculture durable pouvant s’adapter aux changements climatique et les droits des femmes soient au centre de son approche. Avant cela, elle a dirigé l’Association pour les droits des femmes dans le développement (AWID), et elle l’a transformé en l’une des associations les plus importantes au niveau mondial en terme de coordination et de militantisme féministe. Elle s’est d’ailleurs faite récompensée par le prix de leadership du Sigrid Rausing Traust pour ses actions. Joanna a aussi occupé des positions séniores à Oxfam Canada et à l’Institut Nord-Sud, où elle a rédigé et édité de nombreuses publications sur les droits des femmes, le développement et la mondialisation. Elle possède présentement un siège au conseil d’administration du CIVICUS et elle est la Présidente du Conseil pour le Fond International pour les Femmes MATCH.


Alexandra Garita

Deputy Director of Prospera, the International Network of Women's Funds

alexgarita.png

Alexandra était récemment une conseillère séniore à l’Institut de leadership de Simone de Beauvoir et elle est la présidente du conseil d’administration d’Equis : Justice pour les femmes, tout deux au Mexique. Elle a précédemment fondé et coordonné l’alliance féministe Realizing Sexual and Reproductive Justice (RESURJ) (traduction intégrale : Réaliser la Justice Sexuelle et Reproductive) pendant cinq ans. Avant cela, Alexandra a travaillé comme Agente séniore des programme, Politique Internationale, avec la Coalition Internationale pour la Santé des Femmes (International Women’s Health Coalition), elle a dirigé le programme international de plaidoyer pour IPPF/Région de l’Hémisphère Occidental et elle était l’Agente de Programme du Mexique pour ARTICLE 19, la campagne mondiale pour la liberté d’expression. En tant qu’activiste dévouée à faire avancer les droits des femmes, Alex a fait parti de Decidir (choix : Coalition des Jeunes pour la Citoyenneté Sexuelle), où elle a protesté, écrit et plaidoyé pour le droit des jeunes à l’avortement sécuritaire et légal dans la ville de Mexico avant la libéralisation de la loi. Alex a aussi travaillé au Conseil Mexicain du Haut Commissariat des Droits de l’Homme des Nations Unies et au Conseil Mexicain des Relations Internationales. Elle est membre du conseil éditorial de Reproductive Health Matters et elle a obtenu un Baccalauréat en Relations Internationales de l’Université de Boston et une maitrise en Théorie et Pratique des Droits Humains de l’Université Essex.


Sadie-Phoenix Lavoie

REPRÉSENTANTE NATIONALE DES ÉTUDIANTS DU CIRCLE OF FIRST NATIONS, MÈTIS AND INUITS

sadiephoenix.png

Sadie-Phoenix est une jeune Anishinaabe Two-Spirit originaire de la communauté Sagkeeg. Elle est diplômée en affaires autochtones et sciences politiques. Sadie-Phoenix a été co-présidente du Conseil étudiant autochtone UW, commissaire pour la Fédération canadienne des étudiants et vice-présidente des affaires externes de l’association étudiante de Winnipeg. Sadie-Phoenix est actuellement la représentante nationale étudiante du Circle of First Nations, Mètis et Inuit. Sadie a travaillé sur de nombreuses initiatives étudiantes, notamment les normes scolaires autochtones et la campagne Fossil Fuel Divestment. Elle est la co-fondatrice de la revue Red Rising, une plateforme médiatique de libre-pensée pour les jeunes autochtones. Sadie a participé à la COP 22 à Marrakech au Maroc en Novembre 2016 au nom de Canadian Climate Youth Coalition. Elle est aussi l’une des 100 jeunes leaders arrêtés par la police sur la colline parlementaire alors qu’ils manifestaient contre le pipeline Kinder Morgan.


Susan Ormiston

correspondante séniore locale de presse de CBC pour la télévision, la radio et le contenu en ligne

Susan_Ormiston_HS_1.jpg

Susan Ormiston est la correspondante séniore locale de presse de CBC pour la télévision, la radio et le contenu en ligne. Elle a effectué des reportages dans plus de 25 pays et dans des zones de conflit qui incluent l’Afghanistan, l’Égypte, la Libye, l’Ukraine, le Liban, la Syrie et l’Israël. Ses reportages ont couvert des désastres naturels et industriels en Haïti, au Bangladesh et aux Philippines. Ses reportages ont aussi étroitement couvert la vie de Nelson Mandela, notamment ses élections comme président de l’Afrique du Sud en 1994 et sa mort près de 20 ans plus tard. Du côté des prix que son journalisme lui a rapporté, elle s’est fait attribué trois Gemini incluant « Meilleur Reportage » pour son travail en Afghanistan et « Meilleur Travail Numérique » pour son reportage spécial sur les élections canadiennes « Ormiston Online ». En 2011, elle a gagné un prix de la Foreign Press Association à Londres. Elle est fréquemment une hôte invitée pour CBC News Network et pour des émissions de CBC qui incluent The National, The Current, As it Happens. Elle a aussi fait des reportages pour les émissions The Fifth Estate et Marketplace. Lorsqu’elle a travaillé à CTV, Susan était correspondante et hôte pour W-Five. Elle a étudié à l’Université Carleton où elle a obtenu un Baccalauréat en Journalisme.

 

Contactez events@ccic.ca si vous avez des questions a propos de l'évènement. 

On a hâte de vous voir a l'évènement!